Je veux ce livre

322 Paraphrasé dans Depew et Weber, Entropy, Information, and Evolution, pages 335-36.

323 Tuchman, Proud Power, pages 177-78.

324 Cité dans William L. Shirer, 20th Century Journey: A Memoir of a Life and the Times (New York : Simon and Schuster, 1976), vol.1, The Start, 1904-1930, page 68.

325 Herman Harvey, enregistrement d'un entretien avec Hans Morgenthau, Sum and Substance (Newport Beach, Calif. : Books on Tape, 1986).

* Certains ont l'impression que Marx appelait à une justice sociale compatissante, une redistribution égale des richesses. Pourtant, le père fondateur du communisme moderne a clairement affirmé que ce n'était pas ce qu'il avait en tête. Dans son Manifeste du Communisme, il attaquait les socialistes qui « veulent améliorer la condition de chacun des membres de la société [et] veulent arriver à leurs fins par des moyens pacifiques. » Marx traita ces modérés de « invraisemblables réactionnaires fanatiques et superstitieux », les qualifiant également de créateurs de « châteaux en Espagne » (Karl Marx et Friedrich Engels, The Communist Manifesto. Londres : Penguin, 1967, pages 116-17).

326 Atiya, Crusade, Commerce and Culture, page 18.

327 John Reed, Ten Days That Shook the World, (Hardmonsworth, Middlesex : Penguin Books, 1977), pages 37-41. John Reed, le reporter américain le mieux payé de son époque, fut le témoin des événements cruciaux de la Révolution Russe. Son récit était extrêmement bienveillant vis-à-vis de la faction bolchevik. C'était en fait une exposition passionnée du point de vue bolchevik. L'auteur de l'introduction du livre de Reed n'est autre que Vladimir Illich Lénine. Cf. également Salisbury, Black Night, White Snow, pages 334-35.

* En français dans le texte. (NdT)

328 J. Reed, Ten Days That Shook the World, pages 10 et 35.

329 « En 1921 la production russe de fonte atteignait environ un cinquième de son niveau de 1913, celle du charbon environ 3% » (J. M. Roberts, Pelican History of the World, pages 842-43).

330 Ces chiffres proviennent du Bureau statistique central officiel de l'URSS, cités dans Heller et Nekrich, Utopia in Power, page 120. Cf. également Bruce W. Lincoln, Red Victory: A History of the Russian Civil War (New York : Simon and Schuster, 1989).

331 Yevgeny Yevtushenko, « Civic Timidity Is Killing Perestroika », World Press Review, juillet 1988, page 27. (Publié au préalable dans la Literaturnaya Gazeta).

332 Heller et Nekrich, Utopia in Power, page 235. Le chiffre de quinze millions de morts provient de Iosif G. Dyadkin, Unnatural Deaths in the USSR, 1928-1954 (New Brunswick, N. J. : Transaction Books), page 25. Dyadkin était professeur de géophysique au All-Union Geophysical Research Institute de la ville soviétique de Kalinine avant d'être arrêté en 1980 pour avoir écrit ce livre.

333 J. R. Tanner, C. W. Previte-Orton et Z. N. Brooke, éd., Cambridge Medieval History (Cambridge, Angleterre : University Press, 1968), page 285  of the Millenium (New York : Oxford University Press, 1974), pages 136-40 et M. Harris, Cows, Pigs, Wars and Witches, pages 194-97.

334 Pour un récit extrêmement précis de la lutte qui divisa le monde musulman à ses débuts entre Chiites et Sunnites, cf. Mohammad Heikal, The Return of the Ayatollah (1981  1983), pages 75-80. Heikal a longtemps été le rédacteur du principal journal égyptien, Al Ahram, et l'un des proches confidents du Président égyptien Gamal Abdel Nasser. Son analyse constitue le fondement sur lequel se base ma narration. Pour la dimension émotionnelle de la foi chiite, cf. Canetti, Crowds and Power, pages 146-54. Cf. également E. L. Danie, « Abbasid Dynasty », dans Embrace, Encyclopedia of Asian History 1:3.

335 Saulat, Life of the Prophet, page 17.

336 Wells, Outline of History, page 375 et Saulat, Life of the Prophet, pages 39-40.

337 Les disciples d'Ali ne se définirent pas comme chiites -« Shi'at Ali », le groupe d'Ali) avant la mort de celui-ci (Heikal, Return of the Ayatollah, page 79). Par souci de simplicité, j'ai pris la liberté de les appeler Chiites dès le début.

338 Ceci est une figure de style. Les révélations de Mahomet ne furent formellement rassemblées dans le Coran que vingt ans après la mort du Prophète.

339 Wells, Outline of History, pages 374-80.

340 Wells, Outline of History, page 382  Pelican History of the World, page 323 et Ronald Grigor Suny, « Armenia », dans Academic American Encyclopedia 2:172.

341 Fazlur Rahman, Islam (Chicago : University of Chicago Press, 1979), page 171.

342 Wells, Outline of History, page 384.

343 P. M. Holt, Ann K. S. Lambton et Bernard Lewis, éd., The Cambridge History of Islam (Cambridge : Cambridge University Press, 1970), vol. 1, The Central Islamic Lands, page 72  page 326.

344 Polk et Mares, Passing Brave, page 103. Polk est le directeur des études du Moyen-Orient à la University of Chicago et était reporter attitré du State Department's Policy Planning Council sous l'administration Kennedy. Mares est un ancien reporter du Chicago Sun-Times. En 1971, tous deux montèrent une expédition pour traverser la grande barrière de sable du Nord de l'Arabie à dos de chameau. C'était un effort délibéré pour retrouver la manière de vivre des bédouins qui avaient fondé la culture arabe.

345 Harris L. Coulter, Divided Legacy: The Conflict Between Homeopathy and the American Medical Association - Science and Ethics in American Medicine 1800-1910 (Berkeley : North Atlantic Books, 1982), pages 6 et 22-23  Encyclopedia in One Volume, pages 779 et 842 et Peter L. Petrakis, « Homeopathy », dans Academic American Encyclopedia 10:-212.

346 Coulter, Divided Legacy, pages 328-31.

347 Les assertions des écologistes cliniques ont été étayées par des études publiées dans de nombreux journaux, dont Annals of Allergy, Allergy in Otolaryngologic Practice, Journal of the International Academy of Metabology, Proceedings Third World Congress of Psychiatry, ainsi que le prestigieux journal anglais Lancet. Pour un compte-rendu clair et complet du domaine non-conformiste de l'écologie clinique, cf. Dr Marshall Mandell, et Lynne Waller Scanlon, Dr. Mandell's 5-Day Allergy Relief System (New York : Pocket Books, 1980), pages 46-117. Malgré la frivolité du titre de ce livre, la American Academy of Environmental Medicine l'a qualifié de « remarquable » et Bernard Rimland, directeur de l'Institute for Child Behavior Research et fondateur de la National Society for Autistic Children le qualifie d'« excellent ». Cf. également : What is Clinical Ecology? (Denver, Colo. : American Academy of Environmental Medicine)  et Dr William H. Philpott, et Dwight K. Kalita, Brain Allergies (New Canaan, Conn. : Keats Publishing, 1987), pages 7 et 231. En 1991, une attaque médiatique fut montée pour discréditer l'écologie clinique comme « science bidon ». Des preuves indirectes suggéraient que l'attaque pouvait avoir été orchestrée par l'industrie des assurances pour discréditer les médecins qui témoignaient dans des poursuites en dommages et intérêts contre des pollueurs.

348 En 1896, il existait 110 hôpitaux homéopathiques, « 145 dispensaires, 62 orphelinats et auspices, plus de trente maisons de repos et sanatoriums, et 16 asiles d'aliénés. » Selon un décompte des facultés de médecine homéopathiques en 1900, elles étaient au nombre de 22 (Coulter, Divided Legacy, pages 304, 442 et 450).

349 Coulter, Divided Legacy, pages 298-302.

350 Coulter, Divided Legacy, pages 17 et 59-60.

351 Coulter, Divided Legacy, pages 179-84.

352 Coulter, Divided Legacy, pages 140-450.

353 Coulter, Divided Legacy, pages 432-33.

354 Leo Braudy, The Frenzy of Renown: Fame and Its History (New York : Oxford University Press, 1987), pages 61, 65-66 et 82  Gibbon, Roman Empire (Penguin Classics), pages 91-92 et Bradford, Hannibal, page 73.

355 Braudy, Frenzy of Renown, pages 129-34.

356 Margulis et D. Sagan, Microcosmos, page 64.

357 John Sparks, The Discovery of Animal Behaviour (Boston, Little, Brown and Co., 1982), pages 226-30 et Joseph Altman, Organic Foundations of Animal Behavior (New York : Holt Rinehart and Winston, 1966), page 454.

358 David McFarland, éd., The Oxford Companion to Animal Behavior (New York : Oxford University Press, 1982), pages 139-40. Pour une description de l'ordre de préséance chez les mainates, cf. Burtt, Psychology of Birds, page 23. Cf. également Grier, Biology of Animal Behavior, pages 568-69.

359 Wilson, Sociobiology, page 141. Cf. Egalement Robert Burton, Bird Behavior (New York : Alfred Knopf, 1985), page 133.

360 Wilson, Sociobiology, page 141.

361 Barash, Whispering Within, pages 179-80 et Wilson, Sociobiology, pages 97, 118, 137 et 139.

362 Lydia Tomoshok, Dr Craig Van Dyke et Dr Leonard S. Zegans, Emotions in Health and Illness: Theoretical and Research Foundations (Londres : Grune & Stratton , 1983), page 76  et Seligman, Psychopathology, pages 287-88  Bower, « Chronic Hypertension May Shrink Brain », Science News, 12 septembre 1992, page 166  Rubin, Social Psychology, page 294  Healing Brain, pages 161-72  The Misunderstood Emotion (New York : Simon and Schuster, 1982), page 112 et « Hypertension, a Mental Handicap », Brain Mind Bulletin, 1er août 1992 (résumé de la recherche menée par Shari Waldstein et Steven Manuck, publiée dans Psychological Bulletin 110:451-68).

363 Konner, Tangled Wing, page 119.

364 Robert M. Sapolsky, « Lessons of the Serengeti », The Sciences, mai/juin 1988, page 42.

365 Au cours d'une étude, le psychologue John Paul Scott put utiliser ce principe pour produire des souris qui gagnaient les combats contre tous leurs adversaires même ceux qui étaient plus grands qu'elles. Comme le décrit David P. Barash dans son livre The Hare and the Tortoise, Scott exposa les petites concurrentes « à une série graduelle de combats qui étaient tous « fixés » pour garantir sa victoire [celle du rongeur privilégié]. » Après une série ininterrompue de victoires, la confiance du rongeur catcheur le rendit invincible (Barash, Hare and the Tortoise, page 154). Cf. également, Wilson, Sociobiology, page 123.

366 « Il est bon pour le poulet de vivre dans une hiérarchie stable. Les membres des bandes maintenues en désordre par des remplacements expérimentaux mangent moins, perdent plus de poids car leur régime est restreint et pondent moins d'oeufs » (Wilson, Sociobiology, page 139). Cf. également McFarland, Oxford Companion to Animal Behavior, page 12.

367 Cf. la section intitulée « Intergroup Dominance » dans Wilson, Sociobiology, page 114.

* En français dans le texte. (NdT)

368 Les rapports liés à l'ordre de préséance entre troupes de langurs sauvages peuvent être aussi complexes que les rapports qui existent entre les nations modernes. Pour une description de la « structure de dominance parmi les troupes » de langurs, cf. Suzanne Ripley, « Intertroop Encounters among Ceylon Gray Langurs (Presbytis entellus) », dans Social Communication among Primates, éd. Stuart A. Altmann (Chicago : University of Chicago Press, 1967), pages 237-54, particulièrement page 248.

369 Wilson, Sociobiology, page 120.

370 César, The Conquest of Gaul, trad. S. A. Handford (Harmondsworth, Middlesex : Penguin Books, 1982), pages 28-42.

371 Braford, Hannibal, page 21.

372 Bradford, Hannibal, page 23. Cf. également James Mitchell, The Illustrated Reference Book of Classical History (Leicester : Windward, W. H. Smith & Son, 1982), page 35.

373 Vous trouverez une carte des centres les plus importants de la civilisation à l'époque de l'apogée de la puissance commerciale de Carthage dans le livre de Mitchell, The Illustrated Reference Book of Classical History, page 40.

374 Bradford, Hannibal, page 33.

375 Bradford, Hannibal, pages 25 et 40.

376 Honor Frost, « How Carthage Lost the Sea », Natural History, décembre 1987, pages 58-67.

377 Bradford, Hannibal, pages 27-28.

378 Bradford, Hannibal, page 210.

379 Bradford, Hannibal, page 29-32.

380 Bradford, Hannibal, page 34-36.

381 Bradford, Hannibal, page 28.


VOUS DEVEZ LIRE LE LIVRE DE HOWARD BLOOM
untr.gif