Les Nouveautés

[ cliquez la couverture pour plus de détails ]

L'assassinat de Jamal Khashoggi par les journalistes qui ont révélé le crime des Saoudiens au monde entier. Cette enquête réalisée par trois grands journalistes turcs du Daily Sabah révèle les secrets les plus terribles de l'assassinat de Jamal Khashoggi, éditorialiste du Washington Post, au sein même du consulat de l'Arabie Saoudite d'Istanbul, meurtre qui a plongé le monde dans la consternation la plus totale.

Ce que les Saoudiens ne savaient pas, c'est que les services spéciaux turcs dirigés par Hakan Fidan, avaient criblé les murs du consulat de micros, grâce auxquels le crime et surtout le rôle de Mohammed ben Salmane, prince dirigeant l'Arabie Saoudite, a pu être prouvé.

[ cliquez la couverture pour plus de détails ]

"Espionnage, caméras vidéos, prostitution de mineures et chantage" Pour la première fois, voici la vie détraquée du milliardaire Jeffrey Epstein, confident de Bill Clinton, qui a piégé, pendant 20 ans, pour le compte des services israéliens, des milliers de députés, sénateurs, hommes d'affaires, journalistes, stars de cinéma, scientifiques de renom, recteurs et doyens d'universités, premiers ministres, princes et princesses (dont le prince Andrew), et même des présidents avec son réseau de prostitution de jeunes filles.

De son ascension en tant que professeur de mathématiques en passant par une carrière ratée à Wall Street, on le suit jusqu'à sa gloire et sa déchéance, en passant par sa rencontre capitale avec Ghilaine Maxwell, la fille d'un autre très grand espion du Mossad, Robert Maxwell qui avait acheté les médias britanniques pour le compte d'Israël.

[ cliquez la couverture pour plus de détails ]

Ce qui culpabilise une personne et l'empêche d'en parler (elle n'ose le dire à quiconque) va être caché dans son inconscient. Mais quand ce mauvais « souvenir » est réveillé, son inconscient va alors automatiquement lui créer un alibi symbolique parfaitement adapté pour exprimer ce « non dit ».

Cet alibi se manifestera par une maladie, un accident, un changement de caractère... ou bien un piercing, un tatouage, ou encore un comportement systématique. Jamais la phrase classique française « s’en rendre malade » n’a été aussi justement illustrée que par ce livre.

[ cliquez la couverture pour plus de détails ]

Dans ce livre, qui se lit comme un véritable roman « économique », le Pr. Mark Skousen explique comment revenir à une économie SAINE, à un moment où les populations européennes et américaines se demandent combien de temps leur système bancaire va encore tenir debout (sans parler des taux négatifs qui sont en train de détruire toutes les banques et assureurs sur leur passage, telles des violentes tornades financières).

Mark Skousen montre l’absolu bien-fondé du standard or, tout en proposant des plans clairs et réalistes sur la manière dont le métal jaune doit redevenir la base absolue d’un système monétaire sain et qui inspire confiance.

Le Dr Thomas-Lamotte, neurologue depuis 40 ans, expose les coulisses intérieures de notre inconscient qui mènent aux accidents, maladies et autres misères et nous montre comment « guérir » et surtout « prévenir » en donnant, et expliquant, des multiples cas pratiques, réunis grâce à sa vie de médecin.

Il explique aussi comment fonctionne un système « 100% or » en montrant comment il fonctionnait déjà à Venise, Paris, Amsterdam et dans le reste du monde. Et il donne également des détails inconnus sur les pratiques bancaires actuelles, autrefois considérées comme criminelles, qui sont hélas devenues, aujourd’hui, la norme dans toutes les banques modernes.

En d’autres termes, il montre que les banques actuelles ne fonctionnent qu’avec un système criminel qui ne repose que sur du vent et qui finira par s’écrouler. Et au moment où il a écrit son livre, les taux négatifs n’avaient même pas fait leur apparition !

Le Pr. Mark Skousen est professeur d'université américain, diplômé de la Georges Washington University en politique monétaire, et, après une courte carrière d’analyste économique à la CIA dans les années 70, a enseigné, entre autres, à Yale, à Columbia Univeristy et a travaillé pour les plus grandes entreprises américaines. Il a été nommé comme l’un des 20 économistes vivants les plus influents aux États-Unis.

[ cliquez la couverture pour plus de détails ]

Et si la maladie n'était pas un hasard ? Et si elle n'était que la réponse organisée par notre corps pour compenser nos petites et grandes déceptions émotionnelles de la vie? Après avoir examiné des milliers de patients, le Dr Thomas Lamotte, neurologue français, a développé une approche différente des symptômes de ses patients : pour lui, la plupart des maladies que nous développons ont pour origine une émotion inavouée et le simple fait de comprendre ce mécanisme nous permettrait déjà de les éviter.

L'expression populaire: s'en rendre malade trouve dans ce livre sa plus belle illustration avec les clés pour décoder nos déceptions et comment les empêcher d'agir sur notre corps.

[ cliquez la couverture pour plus de détails ]

Le jardin des Livres publie les premiers travaux du Dr Thomas-Lamotte, initialement édités dans le cadre des « Cahiers du CRIDOMH » sur la relation de cause à effet de l'inconscient à l'arrivée de maladies plus ou moins graves affectant ses patients. Sur un ton plus médical, il aborde les origines des maladies que l'on s'inflige pour compenser un manque/douleur/séparation, etc., et même la manière dont cela peut se voir sur les images à Résonance Magnétique.

Cahier 1 : « ENTRE SANTÉ ET MALADIE, LE CERVEAU STRATÉGIQUE ». Par cerveau stratégique, on désigne l'ensemble des structures cérébrales qui régulent l'équilibre psychosomatique, l'état de santé ou de maladie.

[ cliquez la couverture pour plus de détails ]
Après son ouvrage majeur « Et si la maladie n'était pas un hasard ? » sorti en 2008, le Dr Thomas-Lamotte publie enfin la suite de ses travaux résultant de ses 40 années d'expérience en tant que médecin des hôpitaux et neurologue.

Ce que Sigmund Freud a montré (l'inconscient agissant à travers nos paroles, actes et rêves) le Dr Thomas-Lamotte nous prouve que notre inconscient régule aussi nos maladies, blessures et accidents selon des schèmas dont il expose les logiques, et cela afin de compenser des « non-dits ».

L'auteur développe avec des cas pratiques tout au long de son livre une nouvelle approche de la médecine et du malade qui, dans la très grande majorité des cas, est devenu souffrant à cause d'un conflit de séparation, de territoire ou de non-dits.

Avec scanners à l'appui, nous avons les corrélations entre les diverses pathologies du cerveau examinées zone par zone, selon leur nature (AVC ischémiques, AVC hémorragiques, tumeurs gliales, lacunes, kystes) et le vécu affectif et émotionnel qui a précédé leur apparition.

Cahier 2 : « HASARD OU COMPENSATION SYMBOLIQUE ? » Consacré au principe de la compensation symbolique et aux diverses formes qu'elle peut prendre. Parce que vivre demande que l'on soit sans cesse en équilibre, et en bien être, tout instant de détresse dont la souffrance n'est pas partagée ou confiée pousse le cerveau stratégique à mettre en place une compensation qui fait contrepoids. Les petits ou gros incidents, les agressions dont nous sommes victimes, les maladies, nos métiers, nos hobbies, l'habillement et coiffure, etc., nous permettent de retrouver l'équilibre lors des déceptions et contrariétés de la vie.

Cahier 3 : «  POURQUOI LA MALADIE ?» Consacré exclusivement aux compensations symboliques organiques (maladies). Il initie aux rudiments du décryptage des pathologies et apporte les notions élémentaires essentielles (symbolisme des organes, mécanisme de la compensation, délais d'apparition et latéralité des symptômes). La méthodes dite des « cas uniques » a mis en évidence qu'il ne faut pas confondre facteurs de risque et causes des maladies, ces dernières étant toujours dues à un instant de souffrance inavouée et refoulée. C'est cette souffrance qu'il faut mettre en conscience pour retrouver la santé.
[ cliquez la couverture pour plus de détails ]

Le Dr Newton révèle dans cet ouvrage les techniques qu'il utilise pour induire une hypno-régression dans les vies passées.

Au début de sa carrière, Michael Newton appliquait parfois l'hypnose sur ses patients afin de les guérir de graves blessures de l'enfance. Voyant que cela fonctionnait correctement, il a entrepris progressivement de « régresser » ses patients de plus en plus loin, jusqu'à arriver à l'état de nourrisson, puis de bébé dans le ventre de la mère.

Avec cette technique, à sa plus grande stupéfaction, un jour il a « régressé » l'un de ses patients AVANT sa naissance et a eu la surprise de l'entendre expliquer qu'il observait ses futurs parents.

[ cliquez la couverture pour plus de détails ]

Le Dr Michael Newton, auteur des livres Journées dans l'Au-delà et Souvenirs de l'Au-delà publie dans ce livre des cas nouveaux en provenance du monde entier et qui montrent le pouvoir véritablement transformateur d'une régression hypnothérapique dans les vies passées, puisque celle-ci permettent de comprendre les difficultés et les adversités que nous traversons dans cette vie-ci.

Sachant que nous sommes tous le résultat unique de plusieurs vies passées, leur compréhension et découverte nous permet de voir notre vie actuelle sous un nouveau jour grâce à toutes les ramifications passées qui se manifestent aujourd'hui.

À partir de là, le Dr Newton a consacré toute sa vie aux régressions dans les vies passées pour comprendre les mécanismes qui conditionnent celle que l'on vit.

De ces 40 années d'expérience professionnelle avec des milliers et des milliers de patients, le médecin a décidé de partager ses techniques avec le plus grand nombre. Elles sont dans ce livre, le troisième de ses quatre œuvres littéraires qui nous permettent de comprendre, enfin, qui nous sommes, d'où nous venons, quelles furent nos vies passées, et pourquoi nous-nous sommes à nouveau... incarnés.

Le livre nous aide aussi à découvrir ou identifier les âmes avec lesquelles nous nous sommes déjà incarnés, préciser le concept « d'âme sœur » et surtout à ne plus craindre l'au-delà qui n'est qu'un simple « passage », une porte ouverte sur l'éternité.

Dans Mémoires de l'Au-Delà le Dr Michaël Newton applique la logique montrée dans son premier livre: découvrir ses vies passées permet d'identifier les véritables objectifs de celle-ci.

[ cliquez la couverture pour plus de détails ]

En août 1914, la Banque de France avait décidé du jour au lendemain d’abandonner la convertibilité des billets de banque que possédaient les Français dans leur bas de laine, leur coffre, sous leur matelas ou tout simplement dans leur portefeuille, en pièces d’or.

Ce faisant, l’État et les banquiers ont surtout violé la garantie juridique donnée aux Français d’échanger à vue leurs billets de banque en papier contre de l’or, sous prétexte de l’entrée en guerre contre l’Allemagne.

[ cliquez la couverture pour plus de détails ]

Thérèse Neumann, la plus grande mystique stigmatisée catholique du XXe siècle ( elle n'a pas mangé pendant 36 ans sauf des hosties ) était régulièrement emmenée dans le passé où elle assistait à des scènes de la vie du Christ.

À partir de toutes les notes prises par les médecins, les universitaires, les prêtres et surtout les bandes magnétiques du frère de Thérèse Neumann ( il avait enregistré les descriptions qu'elle prononçait au fur et à mesure dans ses moments d'extases, y compris ses innombrables propos en araméen ), Günther Schwartz a réuni ici la totalité de ses visions.

Mais, une fois la guerre terminée, l’État français se garda bien de revenir aux pièces d’or (standard or direct) et, à partir de ce moment, les problèmes entre citoyens ont commencé et les procès à pleuvoir : les contrats rédigés avec la mention « payable en or » n’étaient pas respectés, et les Français, tout comme les entreprises, ont commencé à se traîner les uns les autres devant les tribunaux. Sans parler des assureurs américains et anglais qui exigeaient d’être payés rubis sur ongle en lingots d'or, suivant les contrats rédigés avant la guerre.

Un épisode incroyable, inouï, et totalement oublié aujourd’hui, aussi bien par les livres d’Histoire que les cours de finances ou de droit.

Ce livre, totalement modernisé, a été écrit en 1925 par deux éminents professeurs, et il est un témoignage unique car il raconte, du point de vue juridique, ce qui se passe devant les tribunaux lorsque un État décide de saborder son système monétaire pour voler les citoyens.

Mais avant tout cet ouvrage est surtout le témoin extraordinaire, le symbole même, d’un passage historique majeur de l’Humanité : celui du passage de l’Ère de l’or à l’Ère de la monnaie papier, imprimable à l’infini pour voler l’épargne des citoyens. Dossier de présentation d’Olivier Pichon, professeur d’économie et journaliste sur TV Libertés.

Cet ouvrage ajoute non seulement des détails inconnus aux textes canoniques des évangelistes, et nous décrit aussi un Christ que nous ne connaissons pas, un Jésus intime, avec des détails si hallucinants et si précis de sa vie quotidienne qu'on a l'impression de l'accompagner, nous aussi, sur les sentiers de Galilée. TOTALEMENT REVOLUTIONNAIRE, UNIQUE ET BOULEVERSANT.

Linguiste allemand, Günther Schwartz est un spécialiste de l'hébreu, araméen, grec et syriaque, et a passé sa vie à traduire les textes du Nouveau Testament.

[ cliquez la couverture pour plus de détails ]

Si à l’époque de Napoléon, une guerre durait en général à peine quelques jours, grâce à la planche à billets utilisée à partir de 1914 par les banquiers français et allemands, la Première Guerre mondiale a duré presque 5 ans, envoyant « gratuitement » des millions d’hommes dans les tombes.

Et c’est précisément l’usage massif de cette fausse monnaie dès 1914 qui a créé Hitler de toutes pièces le 11 novembre, le « Destin » ou « La Providence » se chargeant ensuite de le protéger, en lui permettant d’échapper grâce à « sa voix intérieure » à des balles, à des obus, à des bombes, au total à plus de 40 tentatives d’assassinat, et cela pendant 27 ans !

[ cliquez la couverture pour plus de détails ]

Contrairement aux journalistes économiques, Eloïse Benhammou sait lire un bilan. Normal pour une comptable.

Et c'est en analysant les bilans (par exemple dans l'affaire Kerviel) des diverses entités de la Société Générale qu'elle a découvert de très étranges entités, destinées avant tout à brouiller les pistes.

Au fur et à mesure de son enquête menée dans différents environnements financiers, elle dévoile devant nos yeux totalement incrédules, tout le sytème technique et ultra-opaque comptable qui permet aux banques françaises et étrangères de voler chaque jour des milliards à la France et aux Français, et cela en toute discrétion, raflant au passage nos cotisations sociales.

Mais jamais Hitler n’aurait pu prendre ne serait-ce qu’un semblant de pouvoir sans la seconde planche à billets des banquiers centraux de la République de Weimar, sans l’explosion de Wall Street, et ensuite sans l’aide de la Banque Centrale suisse.

Dans ce livre, Pierre Jovanovic aborde un sujet plus tabou encore que la planche à billets grâce à un rapport unique de l’OSS (devenue CIA) jamais publié en français, sur la personnalité hors normes de celui qui allait mettre l’Europe à feu et à sang et déclencher l’Holocauste en entendant « des voix ».

Pour la première fois, un livre montre le rôle primordial des banquiers qui ont permis de prolonger de plusieurs années aussi bien la Première que la Seconde Guerre mondiale, juste par avidité, devenant par ce fait les plus grands criminels de guerre de tous les temps.

 Banques, RSI, ACOSS, CADES, Caisses de retraite, etc., l'auteur nous montre que tout le système social et fiscal français est désormais entre les seules mains du capitalisme financier le plus sauvage contrôlé par Wall Street.

La France est totalement soumise à la volonté des grands banquiers qui, du coup, et malgré leurs crimes, échappent logiquement à la justice... puisqu'elle est rendue par le même État contrôlé par les banques!

Comme aux Etats-Unis.

Un livre implacable pour les banquiers et les politiques car l'auteur montre, entre autres, à quoi et à qui servent en réalité nos cotisations sociales : à enrichir avant tout les banquiers étrangers qui ont pris le contrôle de la France.

Tous les livres sur une page

( cliquez sur l'image )